Si vous utilisez une pompe à main

Vous pouvez également acheter une pompe à main. Ils sont disponibles sous de nombreuses marques différentes pour allaiter plus facilement et peuvent être trouvés dans les pharmacies et les drogueries, par exemple. Les pompes à main sont particulièrement adaptées si vous souhaitez uniquement pomper du lait de temps en temps. La plupart des modèles sont relativement peu coûteux et, comme ils fonctionnent sans électricité, ils sont également très silencieux. Là encore, il est important de se laver soigneusement les mains avant de pomper.

Les instructions de votre modèle vous indiqueront comment stériliser les pièces de la pompe. Il est également important de déclencher le réflexe du donneur de lait lors du pompage. Le massage des seins est un moyen particulièrement efficace pour y parvenir. Il est important que l’entonnoir de la pompe corresponde à la taille de votre sein et de vos mamelons. Demandez conseil en conséquence.

Un tire-lait électrique pour un usage fréquent

Si vous voulez ou devez tirer beaucoup de lait fréquemment, par exemple parce que vous êtes de retour au travail, un tire-lait électrique portable est généralement recommandé, car vous pouvez obtenir une séance d’allaitement complète en un temps relativement court. De nombreux modèles pompent même les deux seins en même temps. Il existe des modèles fonctionnant sur batterie ainsi que des versions avec une connexion électrique.

Comme ces tire-lait sont généralement très chers, il vaut la peine d’emprunter un modèle dans une clinique, une pharmacie ou de louer un tire-lait pour la période d’allaitement. Même avec les pompes électriques, il est très important que l’entonnoir s’adapte à votre poitrine.

Sinon, vous risquez de trouver le processus de pompage très douloureux. Pour les réglages exacts, tels que la fréquence d’aspiration et le vide, il est préférable de demander conseil à l’endroit où vous louez la pompe. Vous pouvez également y demander directement comment vous pouvez nettoyer la pompe au mieux. Sinon, vous pouvez bien sûr demander conseil à votre sage-femme ou à votre consultante en lactation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *